Les 10 interventions de chirurgie plastique les plus courantes

La chirurgie plastique gagne en popularité chaque année, avec près de 18 millions d’interventions chirurgicales réalisées chaque année aux États-Unis.1 Les femmes ne sont plus les seules à avoir recours à la chirurgie esthétique. Les hommes contribuent à l’essor des interventions. Voici les 10 interventions de chirurgie plastique les plus courantes.

Liposuccion

La liposuccion est une intervention chirurgicale qui permet d’aspirer la graisse de zones spécifiques du corps afin d’obtenir une silhouette plus fine et plus galbée. Il existe plusieurs types de liposuccion.

Dans le cas de la liposuccion tumescente, le type le plus populaire, une solution saline, un médicament pour resserrer les vaisseaux sanguins et un agent anesthésiant sont infusés dans la zone à traiter.

Ce liquide, ainsi que la graisse, sont aspirés hors du corps à l’aide de petits instruments métalliques creux appelés canules. La perfusion de liquide peut provoquer une rétention d’eau de courte durée qui s’atténue au cours des jours suivants.

Dans le cas de la liposuccion assistée par ultrasons (LAU), la canule libère de l’énergie ultrasonique pour faire fondre la graisse afin qu’elle puisse être aspirée hors du corps. La LAU présente plus de risques que la liposuccion tumescente, notamment un risque de brûlures internes et externes et une opération plus longue.

Les autres options sont la liposuccion au laser, la liposuccion assistée, la liposuccion assistée par air et la liposuccion assistée par aspiration.

En moyenne, le patient est en mesure de reprendre le travail au bout de quelques jours, en fonction de la ou des zones choisies pour le traitement.

Augmentation mammaire

L’augmentation chirurgicale de la poitrine des femmes est devenue extrêmement populaire avec plus de 300 000 procédures effectuées chaque année en Amérique.

La chirurgie est pratiquée pour de nombreuses raisons, pour agrandir les deux seins, pour remplacer un sein absent, ou pour rendre des seins asymétriques de taille égale. D’autres femmes optent pour la chirurgie lorsque leurs seins ne se développent pas pendant la puberté, une condition appelée micromastie congénitale.

Les implants en silicone, autrefois interdits en raison de leur risque pour la santé, gagnent en popularité. Selon la Société américaine des chirurgiens plastiques, 12 % des femmes ont opté pour des implants en silicone en 2018.

La plupart des patients ont une ou deux semaines de récupération avant de pouvoir reprendre des activités normales. Les activités à fort impact, comme la course à pied, peuvent nécessiter un temps de guérison supplémentaire.

Blépharoplastie

La chirurgie de remodelage des paupières peut être effectuée pour des raisons esthétiques ou pour améliorer la vision chez les patients où les paupières obstruent la vision. Un excès de peau ou un relâchement de la peau peut entraîner une baisse de la vision et contribue à l’apparence du vieillissement.

Les paupières inférieures présentant des poches ou des rides chroniques sont souvent réduites au cours de l’intervention pour une apparence plus jeune. Les coussinets graisseux sous les yeux qui donnent l’apparence de “poches” sont retirés si nécessaire lors de l’intervention sur les paupières inférieures.

La plupart des personnes peuvent sortir en public au bout de 10 à 14 jours, le gonflement devenant moins visible pendant des semaines ou des mois.

Abdominoplastie

Communément appelée abdominoplastie ou lifting du bas du corps, l’abdominoplastie consiste à retirer l’excès de peau de la zone abdominale et à retendre la peau restante. Cette chirurgie est souvent pratiquée sur des personnes qui présentent un excès de peau après une grossesse ou une perte de poids importante après une chirurgie bariatrique.

Le candidat idéal n’a pas d’excès de dépôts de graisse dans l’abdomen à enlever mais trop de peau qui pend de l’abdomen.8 La plupart des patients sont capables de reprendre des activités normales en deux à trois semaines mais peuvent avoir des limites d’activité physique pendant une période plus longue.

Réduction mammaire

La chirurgie de réduction mammaire est l’une des rares opérations de chirurgie plastique que les assurances prennent systématiquement en charge, car les avantages vont bien au-delà d’une amélioration de l’apparence. Les femmes ayant des seins très lourds ou trop volumineux ont souvent du mal à trouver des vêtements qui leur conviennent, souffrent de douleurs chroniques au dos et au cou, d’éruptions cutanées chroniques et d’une mauvaise posture.

Idéalement, l’intervention chirurgicale visant à réduire à la fois la taille et le poids des seins soulagera les douleurs dorsales et améliorera la posture.9 L’intervention est une solution permanente au problème des seins disproportionnés et la plupart des patientes reprennent le travail dans les deux semaines.

Rhinoplastie

L’opération du nez, ou rhinoplastie, consiste à remodeler le nez pour l’équilibrer avec le reste du visage. Le chirurgien peut réduire la taille globale du nez ou affiner certaines parties du nez pour lui donner une apparence plus agréable.

Dans certains cas où la respiration peut être améliorée par une chirurgie esthétique en Turquie, comme dans le cas d’une déviation de la cloison nasale, l’assurance prend en charge une partie ou la totalité de l’opération.10 Les ecchymoses peuvent être évidentes après l’opération mais devraient s’estomper au cours des dix jours suivants, lorsque la plupart des patients reprennent le travail.

Rhytidectomie

La rhytidectomie, ou lifting, est une solution chirurgicale aux rides et à l’affaissement qui accompagnent le vieillissement. Le lifting retend la peau du visage pour lui donner une apparence plus jeune en resserrant doucement la peau, en lissant les rides profondes et en minimisant l’affaissement.

Le lifting est souvent associé à une autre intervention, comme le lifting du front, le remodelage des paupières ou les peelings, pour améliorer l’aspect jeune du patient. Les sutures sont souvent retirées cinq à dix jours après l’intervention, mais le rétablissement prendra plusieurs semaines.

Lifting des seins

Traitement de l’affaissement ou de la mauvaise forme des seins, le lifting des seins permet de repositionner la poitrine pour lui donner une apparence plus gaie. Une patiente typique subit cette intervention après une perte de poids importante ou une grossesse qui donne aux seins un aspect dégonflé.

Certaines femmes optent pour un lifting et une pose d’implants si les seins sont nettement plus petits qu’avant la perte de poids ou la grossesse.12 La plupart des femmes sont capables de reprendre le travail en deux semaines et de reprendre une activité physique complète en un mois.

Lifting frontal

Comme pour le lifting facial, le lifting frontal consiste à resserrer la peau du front pour éliminer les rides et lisser les plis. Cela permet de corriger les sourcils tombants, les paupières “en capuchon”, les sillons du front et les rides du lion.13 Les sourcils sont également relevés pour donner une apparence plus alerte et plus jeune.

Les patients présentant des sillons profonds entre les sourcils bénéficient également d’un lifting frontal, car les lignes sont minimisées lorsque les sourcils sont relevés. La plupart des patients sont en mesure de reprendre une activité normale dans les dix jours suivant l’intervention, mais la récupération peut être nettement plus longue si elle est associée à d’autres opérations du visage.

Traitement de la gynécomastie

La chirurgie visant à réduire les quantités excessives de tissu mammaire masculin et de graisse, une condition connue sous le nom de gynécomastie, est un traitement permanent pour la plupart des hommes, tant que la quantité accrue de tissu est due à la génétique de la personne. Cependant, la majorité des hommes n’ont pas besoin de traitement.

Certains hommes connaissent une croissance de leurs seins après avoir consommé des stéroïdes ou de la marijuana de manière habituelle. Pour ces hommes, la taille des seins augmentera si la consommation de la drogue à l’origine de la croissance se poursuit. Il est essentiel que les hommes qui savent que des drogues sont à l’origine de leur gynécomastie cessent d’en consommer avant l’intervention, sinon le résultat risque de ne pas être idéal.

Les chirurgiens pratiquent généralement une incision autour de la ligne du mamelon afin que la cicatrice ne soit pas visible pour l’observateur occasionnel, ce qui permet aux patients d’être torse nu après la guérison. La plupart des hommes sont capables de reprendre le travail en une semaine et de reprendre une activité normale en quelques semaines.

A propose de percvrance

Artiste et entrepreneure de la Nouvelle-Calédonie

Tous les articles de percvrance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.